Livraison lutinée

Publié le par Lillie

Aujourd'hui, Lillie doit réceptionner des magasines. Mais comme le monde, en plus d'être habité de crétins, est gouverné par ces foutus Lutins. Trop facile de recevoir le colis dans les temps. Ben oui, parce que si elle les reçoit, elle peut les envoyer dans les temps à l'institution désignée. RATEEEEE! Le délai va être dépassé, Lillie attend, aller-retour dans le couloir, harcellement du directeur, l'estomac qui fait des doubles noeuds, et toujours pas de livreur.
Lillie est sûre, si elle tend l'oreille, qu'elle peut les entendre rire. Et plus elle s'énerve, plus elle est envahie par un sentiment d'impuissante, et, accessoirement, de parfaite incompétence.
Pourquoi faut-il que chaque fois qu'un truc ne fonctionne pas, ce soit pour sa pomme? Fichtre, diantre, morbleu!! Oui, elle évite les gros mots: son directeur a tendance à surgir un peu comme un pervers devant une Lolita maquillée.... douteuse, la métaphore?... chochottes!

Publié dans Les malheurs de Lillie

Commenter cet article