A puuu!

Publié le par Lillie

Après le Java Lutin, le Lutin Snorkies. Celui-là, il est fourbe. Il vit dans l'eau, comme les poissons (et il est aussi con? oui oui).Pour la suivre partout, il remonte le cours des rivières, des fleuves (il s'y connait en réseau maritime!). Et pour débarquer à la Capitale, il a lutté quelques jours, mais il a TROUVE!

L'an dernier, Lillie emménageait dans un appart à City. Tout petit, tout coquet, son premier chez-elle tout chouette. Le hic, y avait une fuite. Trois semaines de schplic-schploc dans la baignoire (y devraient penser à ça comme torture mentale : non seulement ça énerve mais en plus ça donne envie de pisser!).

Le problème résolu, Lillie avait "tranquillement" vécu dans son joli logis.

Aujourd'hui, Lillie re-emménage. Un chouette appart, grand, coquet, son deuxième chez-elle ou presque (vu que l'Homme habite là aussi, faudrait pas l'oublier!). Et voilà ti pas que ce vilain lutin, sournois, a réussi à s'incruster, lentement, mais sûrement, dans les tuyaux!
Un matin que Lillie se lève, les yeux bridés de fatigue, l'humeur pas encore déterminée, les cheveux tous du même côté, à la The Ring, elle se plante devant le pommeau de douche. Brrr, il fait froid hors des draps. Elle met l'eau chaude à fond, pour se réchauffer. L'eau coule normalement, tiède.
Puis tout à coup, plus rien. Plus de pression... Quelques gouttes qui goulinent mollement,à peine de quoi se laver les dents.
Trifouillage de robinet, rallerie (ça y est, c'est officiel, elle est de mauvaise humeur!), pour finalement sortir de la douche, du savon partout.
Et tous les matins, c'est la même chose.

Une seule chose pour la réjouir. Lillie imagine, le soir, ce con de Lutin aquatique, remontant les tuyaux. Il ricane. Il va couper l'arrivée d'eau, pour faire enrager sa victime hin! hin! hin! Un Lutin sans son coutelas n'étant pas un vrai Lutin, celui-là porte le sien à la ceinture. Il rampe quand soudain, la lame se coince entre deux raynures. Le Lutin tire, pousse, se cambre, grogne. Mais rien n'y fait, il est coincé. Il hurle (peut-être ya-t-il des congénères dans le coin!), il tente de défaire sa ceinture.
Et tout à coup un grand bruit. Assourdissant, qui résonne dans les tuyaux...

... de l'eau!

Le Lutin s'affole, gigote, tire de toutes ses forces...

... l'eau s'écrase alors au sol avec violence. Mais le tuyau n'est pas épais et bientôt, l'eau ne passe plus (le Lutin s'est goinfré de poissons!). Ses bourrelets bloquent.

Et le voilà comme un con depuis deux semaines, à jouer les bouchons de liège...

Lillie n'a peut-être pas d'eau chaude, mais en tout cas ça, ça la fait bien marrer!

Et elle vient d'acheter du Cilit Bank!

Hin! Hin! Hin!

Publié dans Les malheurs de Lillie

Commenter cet article

Chouky 31/08/2009 10:57

Suis pas sûre d'avoir tout compris, mais bon sang, ils sont bien vilains tes lutins! ^^

Lillie 31/08/2009 11:48


Ooooh que oui!


la chauve-souris 29/08/2009 14:05

c'est à cause de ces snorkies qu'il a plu dans ma cuisine l'année dernière...

Amina 28/08/2009 16:42

Ouais vs y Lillie !
Moi j'ai rencontré le lutin des cupcakes y'a quelques jours !