Erreur sur la personne...

Publié le par Lillie

Il est 4h du mat', sortie de boîte.

Lillie n'est pas saoule. Pour une fois, elle a été très sage. Faut dire qu'elle a encore les oreilles dans le coton après le concert d'Offspring...

Et celui de Chantal Goya ! Oui madame tu as bien lu, Chantal Goya. Dans la pire boîte de nuit de la Capitale (et donc la meilleure).

Après cette soirée hors norme, Lillie prend le frais dehors. Avec l'Homme, elle part à la chasse d'un taxi.

Les cheveux ébouriffés, les pommettes roses, le tee-shirt à la vodka qui colle, le jeans imbibé de whisky, elle traverse la rue, sa veste dans les mains.

Sur le trottoir d'en face, l'Homme guette, comme elle, les loupiotes des taxis.

Des types complètement pétés s'approchent de Lillie. L'Homme, inquiet de sa sécurité, lui fait signe de se rapprocher. Hésitante, Lillie traverse, puis revient sur ses pas, avisant des voitures, derrière une grosse moto. Mais ce ne sont pas des taxis, alors elle repart vers sa moitié. A mi-chemin, il lui montre l'autre côté de la route. Un taxi vient de s'arrêter au feu rouge, tandis que la moto a ralenti et roule vers Lillie.

Elle lève la main pour faire signe au conducteur de la voiture. Le motard s'arrête à la hauteur de la jeune femme tandis que l'Homme est een train de la rejoindre.

Le type relève la visière.

- Humpf chmeleumien...

- Hein ? s'enquit Lillie en se penchant un peu, gardant en vue le taxi.

- C'est combien ? répète le motard.

- Combien quoi ?

- Ben toi, c'est combien ?

 

Et là, le type a de la chance. Il est 4h du mat, Lillie s'est tapé du "Bécassine it's my cousine", et elle a enchaîné quelques vodka pomme. Elle est donc plutôt calme.

Lentement, elle hausse les épaules, regarde le mec dans les yeux (et c'est dur avec de l'alcool dans le sang !) et dit :

- Hey dis donc du con, t'as r'gardé comment chui habillée ? J'ai l'air d'une pute ?... Va te coucher abruti, tu te lèveras moins con !

Faut quand même préciser que l'abruti a l'affront de répondr "non !" à la question de Lillie.

- Ben alors, spèce de crétin, pourquoi tu l'ouv' ta gueule ?

Et sur ce, elle traverse la route, l'Homme sur ses talons.

 

Se faire prendre pour une pute un samedi aux aurores à la sortie d'une boîte, Chantal dans les oreilles, et trempée de vodka, CHECK !

 

Publié dans Les malheurs de Lillie

Commenter cet article

DarkGally 08/09/2011 08:53


ça m'est déjà arrivé...deux fois (et j'étais habillée correctement)


Paule 07/09/2011 21:48


trop fort ! J'aurais bien voulu voir ta tête ! MOUARF !


Joufflette 07/09/2011 21:22


Oh ben merde ! O_O
T'as carrément pas l'air d'une pute en plus.
Depuis quand les mecs vont pécho les putes en moto ? Trop chelou...