La guerre est déclarée...

Publié le par Lillie

Il est là en face d'elle. Il braille tout ce qu'il peut : l'imprimante a encore merdé. Cette machine fonctionne à merveille pour tout le monde, elle agrafe, perfore, en couleur, en noir et blanc, recto-verso ... Elle fonctionne même à peu près quand c'est Lillie qui trifouille.
Mais quand le dirlo la tripote, terminée, capout', è veut pu rien savoir.
Alors y râle, y grogne, mais comme c'est la faute de personne, y peut rien dire. Mais là, son esprit sournois se met tout à coup à fouiner, à fureter. Il est aux aguets, et les oreilles pointues qu'il a bougent presque.
Il jette son dévolu sur Lillie, qui, pauvre nouille assise en face de lui, n'en demandait pas tant.
"- Lillie, pourquoi ya-t-il un mot de passe sur votre session ?"
Qué qu'il a lui, quel rapport avec la choucroute ?
"- Parce que vous me l'avez demandé, répond-elle d'un ton égal.
- Ca m'étonnerait"
Tiens, le v'là qui cherche l'embrouille. Elle en a marre Lillie. Elle hausse les épaules et répète calmement :
"- c'est vous qui me l'avez demandé.
- Eh bien maintenant, je vous demande de l'enlever ! Immédiatement ! J'irai vérifier !"
"Lillie, range ta chambre ti suite, je viendrai vérifier !" Voilà ce qu'elle entend Lillie. Elle retient un rototo d'ironie, se mord la langue plutôt que de répondre "Ya volt mon Guénéraleuu!", faut pas déconner, l'humour, connaissois pas.
Mais comme elle a ras la cabane à outils, Lillie plante son regard dans celui, bovin, du dirlo :
"Ecoute bien mon coco, si tu fermes pas ta boîte à camembert, je te coupe les intestins et je t'étrangle avec. Et pour immortaliser ta gueule, je la photocopierai. Tu verras comment qu'elle marche bien ma machine !"
Et vlan ! Whaaa la tête du dirlo ! Les lunettes lui en tombent ! Wouah qu'elle est soulagée la Lillie. Ca fait un bien fou en vrai !...

En vrai ... C'est vite dit hein.
Parce qu'en vrai de vrai, Lillie s'est contentée de hocher vaguement la tête, un sourcil dédaigneux légèrement relevé, et s'est fait un devoir de zapper de son paysage ce grand dadet.
Pouf ! Disparitiooooon !

"Lillie, où avez-vous mis le dossier..."

Ah ben non, la disparition, ce sera pour une prochaine fois ...

Publié dans Les malheurs de Lillie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Frederique 11/03/2010 09:11


Le "sournois", j'y ai mis un coup de boule et comme suis pas bien grande, ça lui a retourné l'estomac, définitivement ! C'est la dernière fois qu'il m'a vomis dessus.


Stéphanie 22/02/2010 11:43


Tu dois affiner ton pouvoir ;)


NeuNeu 15/02/2010 17:40


*dans la bouche... il manque une partie de mon com :p


NeuNeu 15/02/2010 17:40


Hé bé!!! Il a l'air commode le patron!!!

T'aurais du lui foutre des feuilles blanches jusqu'à ce que ce soit lui qui soit en "bourrage papier" XD