Les mercredis c'est la folie

Publié le par Lillie

Et une perle, une ! V'là ti pas que le marteau-piqueur remet ça ! Et TATATATATATATATATATATATATATATATATATATATA ! Non-stop pendant une heure. A croire qu'y veulent faire s'écrouler le bâtiment.
Concentration niveau zéro, migraine lancinante. Chacun vaque à ses occupations comme il peut, saoulé qu'il est de devoir subir sans rien dire. MAis l'un d'entre eux, affable, finit par s'exclamer :
" - Dis donc, ils en font du boucan !"
Coup d'oeil foudroyant du dirlo. Aïe ! Fallait se taire. On ne s'exprime pas, les bovins ça cause pô !
Il se lève, fusée en action, droit sur l'ouvrier, pauv' roumain qui baragouine. Et il s'écrie :
"- Vous êtes obligés de faire tout ce rafus ? On s'entend plus là !! Ou alors faites donc ça quand il n'y a que vous !"
Réponse du dit Roumain :
"- Vous dravaiyé tou la chourrrnéé ! Comen yé fé ?!"
Ahahahaha !! Pas con !
Un dialogue délicieux, n'est-il pas ?

Publié dans Les malheurs de Lillie

Commenter cet article

Stéphanie 26/01/2010 13:40


Dans mon bloc, c'est la même chose, avec un intéressant paradoxe : toujours en travaux, toujours délabré !


Lillie 01/02/2010 13:48


Ici, c'est un peu ça aussi : en travaux, mais dans un état miteux. Vivement que ça se finisse !


NeuNeu 24/01/2010 11:00


Ca me rappelle mon stage... Ils ont installé une cloison juste derrière moi, un jour j'ai fini avec plein de copeaux sur la tronche!


Lillie 01/02/2010 13:47


Fallait prendre du Petrol'âne ! Mouahahahaha !!


Paule De Boisgirault 23/01/2010 00:06


Imagine que le marteau piqueur est un métronome,en espérant qu'il soit régulier, porte ton sax, et joue, on dit que la musique adoucit les moeurs, ça calmera le dirlo en même temps ! Bon courage !


Lillie 01/02/2010 13:46


Légèrement moins mélodieux comme métronome quand même ... Et malheureusement, les moeurs de ce monsieur ne sont pas aipasables à coup de musique, si tu vois ce que je veux dire ...