Prisonnière de soi...

Publié le par Lillie

Etrange cette sensation. L'avez-vous connue ?

Cette impression que là-haut, ce n'est pas vous qui gérez. Hors taux d'alcoolémie astronomique, of course.

Ce sentiment que tout dérape quand vous pensiez avoir tout régler.

Ce n'est pas compliqué de passer le seuil d'une porte, pourtant, une fois sur trois, vous vous bouffez le cadran dans l'épaule.

il y a un cadre accroché au mur à côté de la porte. Vous savez qu'en la fermant trop fort, il pourrait se décrocher. Vous faites attention, mais la porte vous échappe, se claque et immanquablement, le cadre tombe. Dans votre malheur, vous avez de la chance, il ne se casse pas. Mais il a chu, et ça suffit à vous faire perdre des points en crédibilité. Si vous étiez dans un jeu de rôle, vos points de charisme et intelligence frôleraient les pâquerettes...

Vous savez qu'à porter plusieurs choses à la fois, l'une d'elles va tomber, mais vous avez l'habitude, et puis, aujourd'hui, vous vous faites confiance. Vous assurez à votre collègue que vous gérez. Mais vos mains choisissent cet instant précis pour se changer en pinces de crabe. Et patatra, vous avez l'air d'un con.

Vous dites que vous faites toujours très attention à vos pompes. Que les chaussures, c'est votre péché-mignon. L'instant d'après, c'est sur le bout de votre botte préférée que vous faites tomber LA goutte de peinture qui vous tue. Tandis que cinq minutes avant, vous juriez vos grands dieux que vous avez l'habitude de peindre sans vous crottez.

C'est toujours quand vous devez avoir l'air pro et carrée, qu'une chose merde. Un tout petit détail qui a échappé à votre attention, et qui va tout faire foirer.

Vous êtes responsable, parce que vous êtes tête en l'air. Vous êtes un peu bourin. Alors vous devenez parano, vérifiez tout. Le manque de confiance en vous vous fait commettre des erreurs que vous feriez quand même si vous étiez réellement confiant.

Parce que vous êtes enfermé en vous-même. Même attentif, il semble que le pilote décide pour vous.

Vous ne pouvez que vous insulter une fois la connerie faite. Vous répandre en excuses pathétiques. Vous justifier en sachant que de toute façon, c'est votre faute. Mais vous sentez l'injustice inexplicable du "c'est moi, mais c'est pas moi, j'ai pas fait exprès".

 

Alors vous la connaissez cette sensation ? Par moments, elle est étouffante, lassante, déprimante, agaçante. Parce que vous luttez pour paraître normale, attentive, réactive, pro. Mais vous avez une couille dans le potage. Et rien n'y fait.

 

Vous avez une solution ? Un remède miracle ? Un marabout efficace ? Un exorciseur talenteux ? Ou un poste de caissière ?

Publié dans Les malheurs de Lillie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

yzatis 08/12/2011 17:28

Après de noooombreux pulls tachés d'encre de chine/acrylique (pas que des pulls, aussi des murs, parquets, bureaux, cheveux, gens...), d'innombrables bleus, coupures et brûlures + ou moins grave,
des verres morts au quotidien, je suis désolée de t'annoncer qu'il n'existe AUCUN remède à la deumaingauchitude... (ou deumaindroititude, c'est selon.)
Assume ton mode "gné", sois-en fière, revendiques le. La poisse te choisit, n'aies plus honte. Ou pas.

Lillie 09/12/2011 11:22



c'est vrai que le mode "gné", je connais très bien ! Et je suis l'Elue de la Poisse. De là à en être fière, jene sais pas... Mais je suis ravie de voir que je ne suis pas la seule ! ^^



paquerette 07/12/2011 21:59

Un bisou, c'est toujours le début d'une solution, non?^^ moi quand j'ai le cafard, c'est le genre de choses qui aident beaucoup

Lillie 08/12/2011 09:43



C'est pas le remède à tout, mais disons que c'est un bon début. Ou une bonne fin de journée ! ^^



MissBavarde 07/12/2011 20:46

aucun remède et je sais que quand ça commence dès le matin c'est mort pour le reste de la journée...

Lillie 08/12/2011 09:43



Ah ça, je te le confirme ! ^^



DarkGally 07/12/2011 15:59

t'as contacter Mamadou Marabout ?? Ca c'est un super cadeau pour 2012 :D

Lillie 07/12/2011 18:37



Je ne vais pas tarder si ça continue!!



Caribou 07/12/2011 12:18

"On" c'est pas moi, c'est un pédo-psy ou autre inconnu qui a dit ça à la maman du-dit maladroit, quand il était ado (c'est à dire il y a fort fort longtemps! :p) C'est pas pour te décourager, mais
3 décennies plus tard, il est encore et toujours aussi malchanceux...

Lillie 07/12/2011 18:36



OMG !! Chui trop dans la merde !